Bienvenue sur le site officiel des Amis des Forges de la Hunaudière

17-12-2017

Le site des forges un lieu de travail mais aussi de vie

Le fermier ne réside pas sur le site, aussi localement c'est le directeur qui surveille le processus technique et organise le travail.
Trois commis sont chargés de le seconder avec chacun leur mission propre. Le commis à la forge ou 1er commis a en charge les recettes et dépenses en fer voituré ou délivré, le paiement des forgerons et des ouvriers employés à la fenderie et de la voiture de menu charbon.
Le commis au fourneau gère l'état des minerais, de la castine et du grand charbon. Il paye les salaires du personnel du fourneau et les dépenses de transport des produits utilisés, Il tient aussi les états de la fonte.
Le commis au bois gère l'exploitation des bois et la production de charbon.
La compétence technique des ateliers est assurée par des maîtres, dynasties familiales, garants de l'expérience et de la transmission de leur savoir faire. On trouve ainsi des maitres fondeur, affineur, fendeurs, marteleur, mais aussi un maître souffletier et un maître charpentier. Avec leurs aides ils forment une élite ouvrière.
Le maître supervise les équipes, ainsi pour le haut fourneau il y avait : un garde (chef d'équipe), un bogueur, un chargeur et un laveur celui-ci ne travaille que de jour. Pour chaque affinerie il y a 1 affineur, 1 valet d'affineur et un petit valet, et à la chaufferie 2 chargeurs et leurs 2 petits valets, 1 marteleur et son valet.
Les personnels externes au site (bucherons, charbonniers, voituriers, sacquettiers..) sont payés à la tâche, il en est de même pour certains ouvriers de la forge, d'autres sont « rentés » c'est-à –dire payés au mois, et en fonction des résultats de la forge ils touchent un complément.
Le fendeur est un travailleur indépendant et la somme qu'il reçoit pour la production fournie lui sert à payer son personnel.