Bienvenue sur le site officiel des Amis des Forges de la Hunaudière

17-12-2017

Nos projets

Depuis 3 ans notre association travaille en collaboration avec le Moulin du Pont, La Maison de la Ruralité, et l'Association des Fondeurs du Castelbriantais pour créer un pôle des savoir-faire sur les sites des Forges de la Hunaudière et du Moulin du Pont.

Pour réaliser ce projet nous avons travaillé sur une réutilisation de la maison de maître de 1825. Nous avons fait une étude des surfaces qui nous étaient nécessaires. Il est nécessaire de réaliser au minimum 2 planchers béton et quelques aménagements complémentaires pour utiliser la maison des maîtres de 1825.

Maison-des-Maitres-1825-1Ce projet présenté à la mairie de Sion les mines a retenu l'attention de l'équipe municipale et a fait l’objet d'une rencontre entre le Maire et l'architecte des bâtiments de France. Celle-ci a demandé une étude sanitaire du bâtiment avant d'aller plus loin dans le projet. La Région des Pays de Loire a financé cette étude et un architecte en patrimoine, Christine Tranchant, a été choisie et travaille actuellement sur le projet. Après avoir fait des relevés du bâtiment pour avoir ces dimensions précises, l'architecte a rencontré le SDIS pour voir avec eux les règles de sécurité nécessaires pour l'utilisation du bätiment, puis elle a rencontré la DDTM pour les problèmes d'accéssibilité des handicapés dans le bâtiment. Avec ces éléments elle a fait réaliser une étude de planchers afin de trouver la meilleure solution pour les réaliser sans porter atteinte à la structure. Avec tous ces éléments elle a vu l'architecte des bâtiments de France pour lui présenter son projet et valider avec elle la solution la meilleure pour cette réhabilitation.

La solution a été présentée lors d'un conseil municipal, le 10 mars dernier. Les planchers béton sont de type planchers béton collaborants permettant ainsi d'éviter les contraintes fortes sur les murs extérieurs, et éviter ainsi leur dégradation. Lors de cette réunion, l'architecte a précisé que laisser le bâtiment dans l'état présentait le risque de voir les murs extérieurs s'écarter et obliger dans des travaux conséquents le jour où cela se produira sans pouvoir le planifier facilement devant l'urgence alors.